Philippe De Villiers confirme les dires de François Asselineau sur Walter Hallstein

Après avoir vu une vidéo où Aude Favre (« Aude WTFake » sur YouTube) tente de vérifier des dires de François Asselineau qui prétend, dans une de ses nombreuses conférences, que Walter Hallstein le premier président de l’Europe était bien un nazi.

Tout d’abord, le débunk d’un internaute qui, lui, a tout compris des manigances de Aude Favre. Comme ça, vous aurez tout de suite la réponse. Aude WTFake a tenté de discréditer M. Asselineau…

Contexte : Elle a quand même trollé François Asselineau au téléphone en voiture pendant plus d’une heure et ce, en se foutant ouvertement de lui en grimaçant, à chaque fois qu’elle n’avait pas réussi à lui faire péter un plomb :

« La nouvelle blague de François Asselineau »

Elle n’a pas été troller que Asselineau :

Etienne Chouard

Matthias Schönwald

Aude Favre ferait-elle dans les fakes news ? Il semblerait que OUI :

N’oubliez-pas que cette charmante jeune femme travaille pour France Télévisions… Il semblerait « normal » qu’elle défende les idées européistes de ses maîtres… Ce qui est sûr, c’est qu’elle n’est pas impartiale, comme pas mal des journalistes « officiels » d’aujourd’hui…

Une petite dernière pour la route, pour bien remettre les pendules de l’Europe à l’heure :

Alors Aude Favre ? What The Fake ?

Source : Aude WTFake (qui s’est définitivement discréditée sur ce coup)
Le livre de Philippe De Villier : « J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu »

BONUS - Extrait du livre de Philippe De Viller "J'ai tiré sur le fil du mensonge, et tout est venu"

Aidez-nous à lutter contre la désinformation ! Partagez cette page !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer